Présentation
de la congrégation

La congrégation des Saints Anges est fondée en 1831 à Lons-le-Saunier (Jura) par Barbe Elise Poux. Dès son arrivée à Mâcon en 1844, la Fondatrice, enseignante de formation, s’installe dans les locaux des Jacobins (site actuel rue de la préfecture) et crée une école destinée aux jeunes filles des milieux aisés.

La congrégation des Saints Anges se développe d’abord dans le Jura, berceau de la Fondatrice, pour se répandre jusqu’au Brésil en 1893 où se trouve aujourd’hui la maison mère. Elle compte actuellement une vingtaine d’établissements dont deux en France : Mâcon (Saône et Loire) et Estagel (Pyrénées-Orientales). L’éducation des jeunes reste prioritaire, surtout au Brésil. Leurs activités sont surtout centrées autour de l’accueil, car « Aimer et Servir » est leur devise depuis leur fondation.

A Mâcon, la Communauté des Saints Anges est composée de religieuses brésiliennes et une congolaise.

Barbe Elise Poux née le 24 octobre 1797 à Planches-en-Montagne (Jura). Décédée le 22 décembre 1855 à Mâcon (Saône et Loire).   Celle qui est presque une sainte au Brésil, sera peut-être un jour béatifiée

0

Date de construction

0

Religieuses

0

Studios

0

Date d’implantation

Allons comme les anges, tendre la main à celui qui tombe

Notre maison

Fondée par Saint Louis en 1255 pour être le couvent des Jacobins, la Maison des Saints Anges occupe tout un îlot dans le cœur historique du centre-ville de Mâcon.

Notre maison, ouverte 7 jours sur 7, accueille des jeunes, des salariées et des retraitées.

En 1994 une aile du bâtiment a été transformée pour améliorer l’hébergement des personnes âgées valides (environ 25 studios).

Une grande salle, récemment refaite, est dédiée à la restauration scolaire pour les élèves de l’école Jeanne d’Arc.

Notre Maison est également ouverte à différents groupes en lien avec la paroisse ou le diocèse (loto, réunion Scouts, repas de Lourdes…)

Accueillir

Ecouter

Aider

Rompre la solitude

Accompagner

Partager

Choisir de résider aux Saints Anges c’est choisir de vivre dans la sérénité et le calme. Pour les personnes seules c'est l'opportunité de ne plus l'être et de retrouver un lien social :

Une salle télévision dans un décor de voutes gothiques
Une Chapelle, toujours ouverte, pour méditer ou participer à l’office religieux hebdomadaire.
Un cloître à la fois ouvert et fermé pour marcher en toute saison !
La cour du cloître pour profiter de l’extérieur aux beaux jours.
Un deuxième jardin pour se détendre, jardiner ou simplement humer et admirer les fleurs.
Le potager

Activités

Chaque semaine des activités variées sont proposées aux séniors : bricolage, chants, jeux de mémoire…

  • Atelier bricolage avec les bénévoles des Blouses Roses
  • Chant avec Sœurs Carmen et Kasiama
  • Jeux sur la mémoire avec une intervenante extérieure
  • Jeux de sociétés avec une intervenante extérieure
  • Les anniversaires des dames sont fêtés le dernier mardi du mois au moment du goûter (gâteaux, chants, jus…)